Comédie dramatique / Couleur / 20' / HD / 2018

COURS PLUS VITE QUE LA VIE



Synopsis

Olivier et sa sœur, Rokia, se lancent dans un défi de foot avec les jeunes du quartier, filles contre mecs. Le match du siècle.



Note de la réalisatrice

Ce court métrage, commande de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale pour l'Euro 2016, aborde les rapports qu'entretiennent filles et garçons avec le football.

Il raconte l’émancipation féminine par le sport, par un sport collectif et masculin.

Dans le quartier populaire Sainte- Marthe, du Xème arrondissement de Paris, un quartier que je connais bien puisque j'y ai tourné mon premier long métrage il y a vingt ans, les adolescents de toutes origines sont toujours turbulents, hésitants entre une vie de dealer et des études. Chaque génération depuis cinquante ans est suivie de près par Kheira Deffane, la fée de l’association Les Quatre Horizons qui a porté la belle réhabilitation du quartier et surveille va-et- vient dans les halls d'immeuble.

Elle et moi avons accueilli plus d'une vingtaine de ces jeunes gens chaque week end, d'octobre à mai, dans ses locaux pour leur montrer des films présentés par leur auteur - merci à Merzak Allouache, Cheick Fantamadi Camara, Hicham Ayouch. Parallèlement, il s'agissait d'écrire tous ensemble un scénario pendant les trois vacances d'hiver, puis de tourner le film pendant celles de Pâques.




Épopée est un mot faible pour dire l'énergie que Kheira et moi avons déployée pendant ces six mois. Merci à Maxime Taris pour sa patience.Il habite dans le quartier et vient lui- même d'une cité, sortant de l’excellente école de la Fémis, il a su structurer le scénario écrit à partir des récits des adolescents. Ensuite il a conduit des ateliers audiovisuels, préparé et participé au tournage.




Merci à l'entraîneur Lazare, du stade de la Porte de Montreuil, qui coache les footballeuses. Ces adolescentes se sont prêtées au jeu avec leur maturité, leur courage, et leur incroyable autorité naturelle sur les garçons.

Grâce à toutes et tous, le film est un feel-good movie sans autre prétention que d'avoir proposé une expérience de tournage professionnel à des adolescents.

Bravo aux héroïnes et héros : Salimatou, Julie, Adama, Larbi, Abdel, leurs amis et "grands frères". Abdel y jouait un flic plus vrai que nature, ce qui effrayait les Chinois clandos du quartier quand il apparaissait. Nous leur souhaitons d'autres rôles au cinéma. Le film a été projeté en avant- première à la SACD, puis pendant les cinq week-ends de l'Euro sur la Place Sainte-Marthe, et pour la finale sur le Parvis de l'Hôtel de Ville. Cours plus vite que la vie, essentiellement tourné dans la rue avec des acteurs non professionnels, est vite devenu le film du quartier et de ses habitants parce qu'il va droit au but.




LISTE ARTISTIQUE

Adama Bamba
Salimatou Syla
Abdel-Madjid Bedoui
Larbi Saada
Julie Bouju
Amadou Keita
Kumba Traoré
Nesrine Rabouche

Kheira Deffane
Hicham Ayouch
Nikoé Broohm – Lazare
OLIVIER
ROKIA
ABDEL, LE FLIC
HASSAN
SOPHIE
THOMAS
RAMATA
INAVA
GRAND-MÈRE
DE HASSAN
YOUSSEF
ÉNTRAÎNEUR

LISTE TECHNIQUE

Caroline Chomienne
Maxime Taris
Philippe Jakko
Andrea Sitter
Altermédia
Gérard Mordillat
Caroline Chomienne
Magdalena Petrovic
Paco Wiser
Laurent Rouan
Pascal Ribier
Jean Bauer
Janina Ryba
RÉALISATION
SCÉNARIO
MUSIQUE
CHORÉGRAPHIE
PRODUCTION



IMAGE
MONTAGE
SON
DÉCORS
COSTUMES